Elèves en difficulté sacrifiés : NON MERCI !

PROFS EN GREVE

INTERNAT  EDUCATIF MENACE : ELEVES EN DANGER




L' EREA (établissement régional d'enseignement adapté) de Chambéry est une structure spécialisée qui comprend à la fois une SEGPA comme dans certains collèges et un lycée professionnel. Il accueille un public d'adolescents en échec scolaire récurrent et présente l'avantage d'avoir un internat éducatif. Ces structures permettent aux élèves en grande difficulté scolaire, sociale, voire en situation de handicap, de se construire un avenir professionnel.
Les personnels enseignants travaillant dans cet établissement sont des professeurs des écoles spécialisés, titulaires d'un diplôme spécifique et issus du premier degré. Les autres personnels sont des professeurs d'enseignement professionnel ou des professeurs de lycées et collèges.

Un projet de réorganisation du service des personnels vient d'être annoncé officiellement pour la rentrée prochaine par le rectorat. Il comporte deux aspects : d'une part la suppression de trois postes de professeurs des écoles spécialisés à l'internat avec leur remplacement par des postes d'assistants d'éducation, c'est à dire des personnels, recrutés sur simple entretien avec la direction, non-formés, non-expérimentés, précaires et sous-payés qui ne peuvent s'inscrire dans la durée.

D'autre part, la suppression d'un demi-poste de professeur des écoles spécialisé en classe, le demi-poste restant ne pouvant être pourvu par un personnel spécialisé du fait de son montage administratif. C'est donc le départ d'un poste complet de professeur des écoles spécialisé investi dans l'équipe remplacé par un enseignant débutant, non-formé et n'ayant pas souhaité travailler dans ce type de structures.

Au total donc, le départ de quatre collègues d'une équipe jusqu'à présent stable et expérimentée.  Au delà des conséquences humaines, une telle réorganisation du travail aurait des conséquences désastreuses sur le travail éducatif et pédagogique, ainsi que sur la sécurité et le bien-être des élèves à profils très spécifiques pris en charge par cet établissement. Ce projet, qui mettrait en péril l'existence-même de l'internat éducatif, n'est justifié par aucun changement de situation notoire de l'établissement, ni sur le plan des effectifs, ni sur le plan matériel. Une fois de plus, c'est la logique comptable qui prend le pas sur les considérations éducatives et pédagogiques : c'est une économie de budget substantielle qui se cache derrière ce projet, au détriment de l'encadrement spécifique indispensable à ces élèves.

Après deux courriers successifs adressés au rectorat en avril, l'un émanant des personnels et l'autre de leurs organisations syndicales constituées en intersyndicale, aucune réponse n'a été apportée. C'est pourquoi les personnels ont décidé de se mettre en grève reconductible à partir du lundi 19 mai en demandant l'abandon pur et simple du projet.


Une audience au rectorat est demandée ce jour. 


Soutenez dès aujourd'huil'action des personnels de l'EREA de Chambéry en signant la pétition, en vous manifestant auprès du rectorat et en diffusant l'information à vos réseaux !


Rectorat de Grenoble : tel :04 76 74 70 00,          mail : ce.recteur@ac-grenoble.fr


Collectif enseignants EREA Chambéry    Contacter l'auteur de la pétition


OU

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée sur notre site. Cependant, l'auteur de la pétition verra toutes les informations que vous rentrerez sur ce formulaire.

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Merci de consultez votre boîte de réception et dossier "courrier indésirable".
Facebook