Droit de la nationalité : appel citoyen de Français du Monde-ADFE

Les attaques se multiplient contre la plurinationalité. Les propos du député UMP Claude Goasguen, rapporteur de la mission d’information parlementaire sur le droit de la nationalité créée en Octobre 2010 lors du débat sur le projet de loi sur l’immigration sont particulièrement irresponsables et honteux. Dans une interview au journal La Croix du 9 Mai, il déclarait en effet : « Il faut limiter [la binationalité] […] Je souhaite que l'on commence par enregistrer les situations de double nationalité au moment des actes de mariage, de naissance ou de naturalisation. On disposerait ainsi à terme d'un registre des binationaux. […] on demanderait aux gens de choisir entre deux nationalités. Ou bien on [irait] vers une limitation des droits politiques... »

Cette prise de position - qui n’est pas isolée - menace les principes mêmes de notre République. Nous élevant avec la plus vive indignation contre elle, nous proposons à tous les Français attachés aux valeurs de la République de protester solennellement en signant et faisant signer l’appel suivant, et de faire obstacle à de telles dérives d’une manière d’autant plus urgente que les travaux du groupe parlementaire sur le droit de la nationalité doivent s’achever fin Mai.

__________________________________

Nous, citoyens français exprimons notre vive indignation devant les attaques menaçant le droit à la plurinationalité : fichage, restriction des droits, obligation de renoncer à une des nationalités… telles qu’elles ont été exprimées récemment à plusieurs reprises, en particulier par le député UMP C. Goasguen.

Au regard de la tradition républicaine il n’existe pas plusieurs catégories de Français, mono-nationaux d’un côté et binationaux de l’autre.
Il n’existe que des citoyens français à égalité de droits et de devoirs. Le principe intangible d’égalité au sein de la République ne s’accommode d’aucune forme de discrimination quelle qu’elle soit. Le fait d’avoir deux ou plusieurs nationalités est une réalité de notre époque où les frontières s’ouvrent et où les hommes et les femmes circulent de plus en plus ; il constitue une richesse culturelle et une ouverture au monde. Dans un foyer binational on n’a pas à choisir, on ne choisit pas une culture et une nationalité par rapport à l’autre : l’une et l’autre peuvent se vivre pleinement, et ce vécu est un facteur de compréhension entre les peuples, de fraternité et de paix.

Un enfant franco-espagnol est français en France et espagnol en Espagne, vouloir l’empêcher de vivre sereinement ses deux nationalités, le ficher, le priver de ses droit politiques, serait un acte à la fois violent et aberrant. Des millions de Français, en France ou dans d’autres pays, se trouveraient fichés et victimes de discrimination, selon une logique administrative xénophobe de sinistre mémoire.

Nous soussignés exprimons notre condamnation absolue de ce projet néfaste qui vise à diviser les Français et à faire régner dans notre Pays une ambiance délétère propice aux dérives les plus dangereuses.
Courriel : contact@adfe.org


www.francais-du-monde.org    Contacter l'auteur de la pétition

Signer cette pétition


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitions24.net à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Facebook