A la RATP, défendons notre régime spécial de protection sociale !

Visuel-CCAS-petition.jpgLa Direction de la CCAS a rencontré, début avril, les syndicats représentatifs pour leur présenter le dossier « Éléments de diagnostic sur les coûts de gestion du risque maladie de la CCAS ».

Ce dossier consiste à remettre en cause notre régime spécial de protection sociale en s’appuyant sur un rapport de l’IGAS * de 2013 qui visait à faire la démonstration d’un soi-disant surcoût des régimes spéciaux…

N’en déplaise à l’IGAS* et aux politiques qui n’aspirent qu’à la destruction de notre protection sociale, notre régime spécial est efficace socialement et économiquement, il est même meilleur que
la moyenne des autres régimes, notamment par :

  • Des délais de remboursements plus courts,
  • Des remboursements simultanés sécurité sociale et mutuelle,
  • Un service d’accueil « physique » et « téléphonique »,
  • Un service interne d’action sociale,
  • Des dépenses de santé par ressortissant  inférieures de 386 € à celles du régime général !

Malgré cela, la CCAS, avec la complicité de la direction de la RATP, tente d’imposer son projet qui vise notamment:

  • à la suppression de plusieurs dizaines de postes à la CCAS,
  • à la baisse des rémunérations de certains agents,
  • à la déqualification des postes,
  • à l’externalisation des remboursements maladie …

Si ce projet venait à être mis en œuvre, ce serait un des derniers pans de notre protection sociale qui, à terme, disparaitrait, après l’externalisation de la caisse de retraite de la RATP (CRP), des Prestations Familiales et de l’Assurance Chômage…

Pour la direction ce n’est jamais assez ! Son seul but est de casser ce qui reste de notre protection sociale. C’est de sa seule volonté que ce projet est lancé. La disparition de notre régime spécial et de son espace santé aura des effets négatifs sur notre bien commun et notre pouvoir d’achat.

La CGT-RATP appelle tous les agents à intervenir et à agir !

  • Je suis attaché à mon régime de protection sociale dont la qualité et l’efficacité sont avérées",
  • Je m’oppose à sa remise en cause et aux suppressions de postes",
  • Je demande que les moyens nécessaires à son bon fonctionnement et au développement de nouvelles prestations lui soient attribués".

JE SIGNE !

(*) IGAS : Inspection Générale des Affaires Sociales - IGF : Inspection générale des finances


OU

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée sur notre site. Cependant, l'auteur de la pétition verra toutes les informations que vous rentrerez sur ce formulaire.

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Merci de consultez votre boîte de réception et dossier "courrier indésirable".
Facebook