CONTRE LA CREATION D'UNE USINE DE GOUDRON A MONTPELLIER

La Société VINCI via sa filiale EUROVIA, souhaite installer une centrale d'enrobage aux portes de MONTPELLIER sur le TERROIR DE LA MEJANELLE.

VINCI a entreprit la construction du contournement de MONTPELLIER par l'A9.

Ce projet est le plus gros chantier autoroutier de FRANCE.

VINCI, via sa filiale ASF, a acheté un terrain agricole contre l'A9 actuelle dont une grosse partie est classée en AOP LA MEJANELLE.

La SAFER ne s'est pas opposée à la vente, c'est inadmissible !!!

Ce terrain agricole se trouve sur la commune de MAUGUIO. VINCI a consulté la mairie de MAUGUIO qui lui a écrit son accord. C'est une HONTE !!!

 

Ce projet va engendrer des nuisances routières très importante. EUROVIA annonce plus de 180 camions par jours !!!

Egalement, le chantier va générer des nuisances olfactives, visuelles et de la pollution atmosphérique très importante !!!

De même pour la pollution des recoltes à venir !!!

Enfin, VINCI et les collectivités territoriales vont engendrer des problèmes sanitaires pour tous les riverains et notament des enfants de l'école des Garrigues située à proximité du chantier, en réalisant ce projet !!! En effet, ces centrales utilisent des produits hydrocarbures venant de rafineries pour enrober les graviers afin de réaliser ces goudrons. C'est un manquement grave au respect de la santé publique des administrés de ces collectivités territoriales !!!

Notre société ne peut concevoir et laisser faire ces agissements qui détruisent notre environement sans rien dire. Qu'allons nous laisser à nos enfants? Nous ne sommes plus dans les années 50 !!!

 

Signer cette pétition

En signant, j'autorise defense34000 à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitions24.net à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Facebook