Clôture du FIDESZ du parti populaire

A la fraction du Parti Populaire Européen!

Nous souhaitons exprimer notre incompréhension et notre préoccupation devant le fait que le Fidesz et son dirigeant augmentent leur influence sur la politique de l'Union Européenne.

Nous demandons qu'avant les élections européennes le groupe PPE du Parlement Européen exclue le FIDESZ de ses rangs.

Nous le faisons dans la conscience que la Hongrie ne peut plus être désormais considérée comme un pays démocratique, ses institutions démocratiques telles que

  • la presse libre,
  • le système de justice distinct et indépendant,
  • l’institution autonome et indépendante du système exécutif,
  • le système de freins et de contrepoids

ayant été mutilés par Viktor Orbán et son parti.

Les récentes élections de 2018 ne peuvent être considérées comme des élections libres et démocratiques 

  • la presse n’étant pas libre,
  • l'argent des contribuables européens et hongrois ayant été utilisé par le parti gouvernemental pour promouvoir sa campagne,
  • le parti gouvernemental ayant abusé de son influence auprès de la population et ayant diffusé des discours de haine . Nous recommandons d’ailleurs une enquête détaillée de ces événements.

Des millions de citoyens hongrois, exclus par le FIDESZ, observent ces événements avec stupéfaction

Le FIDESZ et son chef ont démoli le système institutionnel démocratique rendant ainsi presque impossible le changement de pouvoir, ce qui devrait être l’un des principaux critères de la démocratie.

Nous ne comprenons pas que le FIDESZ puisse encore faire partie de  votre groupe, le FIDESZ étant devenu un parti antidémocratique , l’entreprise unipersonnelle de Viktor Orbán.

Il y a quelques temps vous avez affirmé que vous pouviez faire pression sur le  FIDESZ et sur Viktor Orbàn en lui laissant sa place parmi vous. 

Mais qu’avez-vous obtenu par cette attitude ?

La constitution a été modifiée afin que quiconque puisse être surveillé et inquiété sans raison particulière.

Un climat d'intimidation caractéristique des systèmes dictatoriaux a été instauré à l'intérieur et à l'extérieur du parti ainsi que dans le pays tout entier:

Même selon le Parquet Européen, des actes criminels auraient été commis dans le but d'enrichir la famille de Viktor Orbán

  • Il s’approprie les  impôts des citoyens hongrois et des citoyens de l'Union Européenne pour son usage privé.
  • Il utilise l'incitation à la haine et à l'exclusion pour diviser les citoyens hongrois, les exclure (l'opposant au parti gouvernemental est un ennemi), pour élever le niveau de colère et de frustration au lieu de créer une atmosphère calme et pacifique.
  • Il nomme des amis fidèles à la tête des principaux organes de pouvoir de l'État (procureur général, administration des impôts, ministère de l'intérieur).
  • Il incite à la haine de certains groupes ethniques comme  nos  compatriotes tziganes, juifs ou des musulmans.
  • Il a amputé la liberté de la presse.
  • Il utilise hypocritement le christianisme pour diviser la population.

Le  FIDESZ et sa dictature gouvernementale se moquent des  valeurs fondamentales de l'Union Européenne: la solidarité, la liberté, l’égalité des droits.

Ce processus ne s'est pas fait du jour au lendemain. Nous savons que les citoyens hongrois, leurs formations politiques assument une lourde responsabilité dans l’évolution de la situation, mais nous pensons que cette même responsabilité s’applique aux institutions de l’Union Européenne.

Nous voudrions créer une alliance qui déclenchera la démocratisation de la Hongrie. Nous avons besoin de vous et de votre aide.

Basée sur les arguments énumérés ci-dessus en tant que citoyens responsables nous demandons l’exclusion du FIDESZ du groupe du PPE au Parlement Européen ! 

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Szabó János à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Facebook