CD35 : Maintien de l'allocation de l'Aide Sociale à l'Enfance !

Monsieur le Président du Conseil Départemental d' Ille-et-Vilaine,


Nous venons d'apprendre avec consternation que le Conseil Départemental d'Ille-et-Vilaine comptait limiter à 6 mois le versement de l'Aide Sociale à l'Enfance (ASE) pour les enfants étrangers à partir du 1er septembre prochain. Or, nous savons tous que la lenteur des démarches administratives ne permet en aucun cas aux parents d'obtenir un titre de séjour et, donc un accès aux droits, dans un délai aussi court.


300 euros par mois, par exemple, pour une femme seule avec un enfant, était-ce un luxe pour vivre dignement ? Si la mesure de restriction envisagée par le CD était appliquée, comment feraient désormais les familles qui se retrouveraient sans aucun revenu pour nourrir, vêtir, scolariser leurs enfants ? Voulez-vous que les rues des villes et des villages de notre département se peuplent de petits mendiants ? Ce n'est pas là, nous semble-t-il, la meilleure façon d'intégrer les populations étrangères : la précarité d'aujourd'hui conduira aux problèmes de demain.


Jusqu'à présent, notre département pouvait être fier d'éviter la misère la plus absolue à tous les enfants présents sur son territoire. Nous espérons donc que le CD 35, conformément à sa mission de solidarité humaine, saura annuler cette mesure inique qui serait une tache dans l'histoire de notre département.

tract_ASE.png

---------------------------------------------------------------------------------------------------

En plus de signer cette pétition, vous pouvez :

 

Faire valoir votre droit d'interpellation au Conseil Départemental d'Ille-et-Vilaine.

Le droit d’interpellation permet aux habitants du département d’interpeller les élus sur un sujet qui les préoccupe et de la compétence du Conseil départemental. Pour déposer sa demande d’interpellation, il suffit de se rendre sur le site Internet http://interpellation.ille-et-vilaine.fr/ 
Pour être étudiée par l’Assemblée départementale, l’interpellation doit être portée par 5 000 habitants majeurs issus de 5 cantons (pas plus d’un quart des signatures dans le même canton). Lorsque le nombre de signatures est atteint (5 000), l’interpellation est transmise aux élus et discutée au sein de la commission concernée. Elle est également inscrite à l’ordre du jour de la session de l’Assemblée départementale. Les signataires de l’interpellation sont avertis de sa date d’examen et son auteur invité à assister aux débats. Nous vous invitons donc à utiliser ce droit et à le faire connaître autour de vous en aller sur le lien ci-dessous et en signant le petit texte ci-dessous :
• « Maintien de l'Aide Sociale à l'Enfance pour les enfants étrangers : Nous n'acceptons pas la limitation de l'allocation du département aux familles étrangères à 6 mois, ni sa suppression pour les Européens. Nous ne pouvons accepter que des enfants vivant sur notre territoire, fréquentant nos écoles, soient totalement démunis. La protection de l'enfance doit concerner tous les enfants, quelle que soit la situation administrative de leurs parents. Le département, responsable de l'aide sociale et de la solidarité humaine, ne peut leur refuser son aide ».
Pour l'instant, malgré nos essais, notre interpellation concernant la suppression de l'allocation de l'ASE ne s'affiche pas sur la plateforme dédiée. Néanmoins, plus il y aura de personnes à utiliser le droit d'interpellation, plus il y aura de chances d'être entendus.

 

Participer à la manifestation, mercredi 20 juin 2018 à 17h, départ Dalle Kennedy (Métro Kennedy) à Rennes.
cf. https://www.facebook.com/events/241318499950901/

Il est important que nous récoltions un maximum de signatures d'ici cette date du 20 juin, car l'objectif est de remettre aux élu.e.s du CD35 les pétitions la veille de la session plénière du  CD35 qui a lieu les 21 et 22 juin.
Plus nous aurons de signatures à leur montrer, plus de chances il y aura à ce que le sujet de la suppression de l'allocation de l'ASE soit mis à l'ordre du jour.
Mais la mesure votée ne démarre qu'au 1er septembre, ainsi, la pétition restera accessible et à signer pendant tout l'été.


PARTAGEZ AUTOUR DE VOUS, NOTAMMENT VERS LES BRETILIEN.NE.S QUE VOUS CONNAISSEZ !

LA PROTECTION DE L'ENFANCE NE SE NEGOCIE PAS !


Collectif inter-orga de soutien aux personnes migrantes    Contacter l'auteur de la pétition

Signer cette pétition


OU

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée sur notre site. Cependant, l'auteur de la pétition verra toutes les informations que vous rentrerez sur ce formulaire.

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitions24.net à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.
Facebook