Sauvons les Serres d'Auteuil

Contacter l'auteur de la pétition

REJET DE NOTRE APPEL

2018-06-05 12:23:06

     BIEN CHERS DEFENSEURS DES SERRES D’AUTEUIL,

Photo_LBM_STADE_FFT_SERRES_AUTEUIL_24.4_.18_.jpg

 

 SERRES MODERNES DE HUIT METRES DE HAUT ENTOURANT LE STADE DES SERRES D'AUTEUIL (Photo LBM)

 

LE 24 MAI DERNIER , NOUS AVONS APPRIS LE JUGEMENT RENDU PAR LE TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE PARIS CONCERNANT NOTRE APPEL CONTRE LE PERMIS DE CONSTRUIRE UN STADE DE 4 900 PLACES DANS LE JARDIN BOTANIQUE DES SERRES D‘AUTEUIL PAR LA FEDERATION FRANCAISE DE TENNIS (FFT) APPUYEE PAR LA MAIRIE DE PARIS.

NOUS SOMMES DEBOUTES DE NOTRE APPEL, ET LE PERMIS DE CONSTRUIRE EST DECLARE LEGAL. PAS UN SEUL DE LA SOIXANTAINE D’ARGUMENTS DEFENDUS PAR NOS AVOCATS (patrimoine, urbanisme, botanique) N’A TROUVE GRACE AUX YEUX DES JUGES. AUTANT DIRE QUE LA LEGISLATION FRANCAISE EST MAL ADAPTEE A LA DEFENSE DU PATRIMOINE ET DU PAYSAGE.

C’EST UNE DEFAITE POUR LE PATRIMOINE, POUR L’ART PAYSAGER, POUR LA BOTANIQUE ET LES ESPACES VERTS : EN HUIT ANNEES DE COMBAT ET DE PROCEDURE, NOUS N’AVONS TROUVE AUCUN RESPONSABLE POLITIQUE DECISIONNAIRE, AUCUN MINISTRE CONCERNE, AUCUN JUGE, POUR PRESERVER L’UN DES PLUS BEAUX JARDINS PARISIENS, chef d’œuvre architectural et paysager datant de la fin du XIXème siècle.

IL FAUT GARDER EN MEMOIRE LES PRINCIPALES ETAPES QUI ONT RENDU POSSIBLE CE CRIME PATRIMONIAL CONTRE LE CHEF D’ŒUVRE de FORMIGE, EGAL EN SON TEMPS DE BALTARD et EIFFEL :

**DEBUT 2011, BERTRAND DELANOE, MAIRE DE PARIS, PROPOSE A LA FEDERATION DE TENNIS D’ETENDRE ROLAND-GARROS SUR LE JARDIN BOTANIQUE, LUI OFFRANT NOTAMMENT LES BATIMENTS INSCRITS MONUMENTS HISTORIQUES de L’ORANGERIE et du FLEURISTE.

**LUI SUCCEDANT EN AVRIL 2014, ANNE HIDALGO POURSUIT LE MEME PROJET, LES AVOCATS DE LA MAIRIE DE PARIS SE TENANT AUX COTES DE CEUX DE LA FFT LORS DE CHAQUE RECOURS DES ASSOCIATIONS.  

**CELA ALORS MEME QUE CES ASSOCIATIONS ONT PROPOSE dès MARS 2013 UN PROJET ALTERNATIF BIEN MIEUX ADAPTE (EXTENSION DE ROLAND-GARROS SUR L’AUTOROUTE A 13) TOTALEMENT IGNOREE PAR LA MAIRE DE PARIS, QUI APPOSE LA SIGNATURE FINALE AU PERMIS DE CONSTRUIRE le 9 JUIN 2015,

**DES ASSOCIATIONS DE DEFENSE DU PATRIMOINE et de L’ENVIRONNEMENT (Sites et Monuments, Vieilles Maisons Françaises, SOS Paris, FNE Ile de France) ainsi que DES HERITIERS de FORMIGE lancent alors des recours auprès du tribunal administratif et du tribunal de grande instance. Saisis en référé, ces tribunaux SUSPENDENT en DECEMBRE 2015 puis MARS 2016 les TRAVAUX dans le JARDIN BOTANIQUE en attendant les jugements au fond.

**MALHEUREUSEMENT, début OCTOBRE 2016, saisi par le Fédération de tennis et la Mairie de Paris, le CONSEIL D’ETAT ORDONNE LA REPRISE DES TRAVAUX, ASSENANT UN COUP FATAL AUX DEFENSEURS DES SERRES D’AUTEUIL. PEU IMPORTE AU CONSEIL D’ETAT QU’IL S’AGISSE D’UN MONUMENT A LA FOIS HISTORIQUE et d’UN SITE NATUREL CLASSE, BIEN AU CONTRAIRE : IL ESTIME QU’ UN STADE DE SPORT DE 5000 PLACES A TOUT A FAIT SA PLACE DANS UN JARDIN BOTANIQUE, QU’ IL N’ETAIT MËME PAS NECESSAIRE DE DECLASSER LA PARTIE DU JARDIN CONCERNEE, ET QU’UN MORCEAU DE PELOUSE A ROLAND GARROS VAUT LARGEMENT DES ALLEES OMBRAGEES D’UNE CENTAINE D’ARBRES BORDANT DES SERRES CHAUDES PERMETTANT AU PUBLIC D’ADMIRER UNE COLLECTION RARISSIME DE QUELQUE 10 000 PLANTES TROPICALES !!!!!!!

VOILA POURQUOI ON PEUT VOIR AUJOURD’HUI, DANS LE JARDIN BOTANIQUE DES SERRES D’AUTEUIL, UN ENORME EDIFICE DE VERRE ET DE FER MONTANT A L’ASSAUT DU CIEL JUSQU’ A HUIT METRES DE HAUTEUR (voir la photo). IL S’AGIT DE SERRES ENTOURANT LE STADE DE 5000 PLACES, « REINTERPRETEES DE FACON MODERNE », PARAIT-IL. MAIS UN COUP D’ŒIL AUX DOUCES COURBES DES SERRES DE FORMIGE VOISINES, FONDUES DANS LE PAYSAGE, SUFFIT A SOULIGNER L’AGRESSIVITE MASSIVE DES SERRES ULTRA MODERNES.

VOILA CE QU ON APPELLE PRIVATISER L’ESPACE PUBLIC AU PROFIT D’UNE FEDERATION DE SPORT RICHISSIME AVEC LA COMPLICITE DE LA MAIRIE DE PARIS, AU MEPRIS DES BESOINS DES PARISIENS COMME DES VISITEURS, DONT VOUS ETES LES REPRESENTANTS LES PLUS FERVENTS.

TOUT EN VOUS REMERCIANT POUR VOTRE SOUTIEN SI FIDELE, QU’AUCUN RESPONSABLE N’A VOULU PRENDRE EN COMPTE, NOUS NOUS DEMANDONS S’IL FAUT POURSUIVRE LE COMBAT « POUR LE PRINCIPE », OU PLUTOT DANS L’ESPOIR DE FAIRE EVOLUER LA LEGISLATION.

EN TOUT CAS, LES COMBATS EN FAVEUR DU PATRIMOINE ET DE L’ENVIRONNEMENT NE VONT PAS MANQUER…

BIEN CHALEUREUSEMENT A TOUTES ET TOUS ET ENCORE TOUS MES REMERCIEMENTS POUR VOTRE MOBILISATION,

LISE BLOCH-MORHANGE, PORTE-PAROLE FONDATRICE DU COMITE DE SOUTIEN DES SERRES D'AUTEUIL

 

    


Lise Bloch-Morhange, porte-parole du Comité de soutien des Serres d'Auteuil

CONSULTATION URGENTE SUR LE PROJET DE DECRET CONCERNANT LES EOLIENNES TERRESTRES

2018-03-06 22:28:16

    BIEN CHERS AMIS DES SERRES D'AUTEUIL,

 

A LA DEMANDE DE NOS AMIS DE LA SPPEF (nouveau nom SITES ET MONUMENTS) QUE VOUS CONNAISSEZ BIEN MAINTENANT,

JE VOUS TRANSMETS EN URGENCE LEUR DOSSIER TRES DETAILLE CONCERNANT LE PROJET GOUVERNEMENTAL

RELATIF AUX EOLIENNES TERRESTRES, UN DOSSIER QUI RELEVE NOTAMMENT DU PATRIMOINE, ET SUR LEQUEL

SITES ET MONUMENTS ACCOMPLIT UN TRAVAIL REMARQUABLE.

VOICI LEUR DOSSIER, TOUT Y EST, A VOUS DE PARTICIPER SI VOUS LE SOUHAITEZ:

http://www.sppef.fr/2018/03/02/consultation-sur-le-projet-de-decret-relatif-aux-eoliennes-terrestres-disons-non-a-la-fuite-en-avant-du-gouvernement/

 

VOUS DISPOSEZ ENCORE DE DEUX JOURS POUR FAIRE CONNAITRE VOTRE POINT DE VUE.

 

BIEN CHALEUREUSEMENT A TOUTES ET TOUS,

LISE BLOCH-MORHANGE, porte parole fondatrice du COMITE DE SOUTIEN DES SERRES D'AUTEUIL 

 

 

 

 

 

 


Lise Bloch-Morhange, porte-parole du Comité de soutien des Serres d'Auteuil

ECRIVEZ A BRIGITTE MACRON ! (suite) ( English version below)

2018-02-28 19:34:24

    BIEN CHERS ET FIDELES DEFENSEURS DES SERRES D’AUTEUIL,

   (English version below)

    PALMARIUM_COMPRESSE_MESS_ELECTRONIQUE_A4.jpg

 

 

 

 

Dans l’attente de l’audience de notre dernier appel auprès du tribunal administratif, je vous ai demandé de vous mobiliser, aussi nombreux que possible, en envoyant D’URGENCE une lettre à Brigitte Macron. Car non seulement elle semble sensible au courrier qui lui est adressé, mais elle a marqué de sa présence le dernier Salon du Patrimoine parisien, l’automne dernier.

Comme je vous l’ai recommandé, vous pouvez lui exprimer votre attachement à ce lieu exceptionnel en fonction de votre propre sensibilité à la botanique, aux espaces verts ou au patrimoine, en vous appuyant le cas échéant sur les arguments suivants :

** Votre exceptionnelle mobilisation n’a pas été prise en compte

** Il faut préserver l’un des plus beaux jardins de Paris

** Paris est la capitale européenne la plus dense en habitants au mètre carré

** Il faut sauvegarder un chef d’œuvre architectural et paysager signé par le grand architecte FORMIGE, aussi célèbre en son temps que Baltard et Eiffel

** Le jardin est inscrit monument historique depuis 1998, y compris la totalité de sa surface

** Le jardin est classé au titre des sites depuis 1957, donc intégré au bois de Boulogne 

** L’avis du Conseil d’Etat d’octobre 2016 autorisant la fédération de tennis à construire un stade de tennis dans le jardin botanique constitue un précédent redoutable, en permettant désormais d’amputer et de bétonner TOUT SITE PROTEGE morceau par morceau

** La France a montré l’exemple avec la COP21, il faut mettre les paroles en actes

** Les associations ont proposé, depuis mars 2013, un projet alternatif d’extension de Roland-Garros sur l’autoroute A13, une solution suggérée par la fédération de tennis elle-même lors de la candidature de Paris aux JO 2012

** Les collections des Serres d’Auteuil constituent un trésor botanique mondial

** Le projet d’extension de Roland-Garros sur le jardin ne lui permettrait pas de se mettre au niveau des trois autres sites du Grand chelem (12,6 hectares contre 18-20 ha), et risquerait d’entrainer son élimination du tournoi

** Une nouvelle extension de Roland-Garros serait nécessaire à brève échéance    

 

Il vous suffit d’envoyer une lettre à l’adresse suivante : 

Brigitte Macron

Présidence de la République

55, Faubourg Saint-Honoré

75008 Paris      

PLUS VOUS SEREZ NOMBREUX A ECRIRE, PLUS VOUS SEREZ ECOUTES !!!!!!!!!!!

BIEN CHALEUREUSEMENT A TOUTES ET TOUS,

Lise Bloch-Morhange, porte-parole-fondatrice du Comité de soutien des Serres d'Auteuil      

 

(English version)

DEAR SIGNATORIES OF THE PETITION SAVE AUTEUIL BOTANICAL GARDEN,

As you probably know, we are still waiting for a Court date at the Tribunal Administratif, our last chance to stop the French federation of tennis from building a 5 000 seat tennis stadium in one of the loveliest gardens in Paris.

That’s why at such crucial moment, I keep asking each of you to write URGENTLY to the wife of president Macron, Brigitte Macron, who is known for looking carefully at her mail and whose presence at the last Heritage Salon in Paris was quite noticed.

In the letter, you could tell her how surprised you are that your impressive mobilization has not been taken into account, and how worried you feel that one of the most beautiful gardens in Paris, an architectural and landscaping masterpiece, is being destroyed bit by bit.

Especially when it is labeled “Monument Historique”, and has been designed, at the end of the XIXth Century, by architect FORMIGE, as famous in his time as Baltard or Eiffel.

You could also say that you don’t understand why the alternative project of expanding Roland-Garros stadium on Freeway 13 has not been taken into account, due to pressure from the Mayor of Paris Anne Hidalgo, although the French tennis federation itself had suggested that solution when Paris was competing for the 2012 Olympic games.

And you could also add that this destruction looks to you like a very bad signal at such a moment when the Planet is in great danger, and makes you worry about the lack of determination of Anne Hidalgo, Mayor of Paris, to take care of Paris most beautiful treasures.

Your letter must be sent at the following address:

Brigitte Macron

Présidence de la République

55, Faubourg Saint-Honoré

75008 Paris France    

PLEASE DON’T WAIST TIME !!!!!!!!!!!!! IT’S THE RIGHT MOMENT TO SHOW YOUR LOVE FOR THIS PRECIOUS GARDEN !  WE ARE COUNTING ON YOU!!!!!!!!!!!!!!!

 

FRIENDLY YOURS,

LISE BLOCH-MORHANGE, speaker for the AUTEUIL BOTANICAL GARDEN


Lise Bloch-Morhange, porte-parole du Comité de soutien des Serres d'Auteuil

ENVOYER UN COURRIER A BRIGITTE MACRON (suite)

2018-02-19 16:09:11

    BIEN CHERS AMIS DES SERRES D'AUTEUIL,

  PALMARIUM_COMPRESSE_MESS_ELECTRONIQUE_A3.jpg 

 

 

 

 

comme vous le savez, alors que nous sommes en attente de la date d’audition de notre dernier appel auprès du tribunal administratif, je vous encourage à adresser un courrier à madame Brigitte Macron, très soucieuse de patrimoine.

Cette campagne de courriers se poursuit, et après vous avoir transmis la lettre en question rédigée par le Grand Prix du Patrimoine François Loyer (voir courriel ci-dessous), voici celle envoyée par un éminent spécialiste de l’urbanisme, le professeur Guy Burgel, qui met l’accent sur la solution alternative d’extension de Roland-Garros que nous défendons depuis 2013 :    

 

"Guy BURGEL

professeur de géographie urbaine et d’urbanisme à l’Université Paris Nanterre

5 avenue du général Balfourier 75016 Paris

burgel.guy@gmail.com                                                                                       

le 17 février 2018  

                                                                           à Madame Brigitte Macron

                                                                           Palais de l’Elysée

                                                                           55, rue du Faubourg Saint-Honoré 75008 Paris  

Madame,  

Par l’absence de vision de la Mairie de Paris qui n’a pas été capable de défendre un de ses joyaux, par l’absence d’audace de la Fédération Française de Tennis qui n’a pas su résister à la mesquinerie des solutions, par l’absence de conscience de l’homme de l’art qui n’a pas voulu refuser un marché de construction, par le manque de courage des plus hautes juridictions administratives de ce pays qui n’ont pas osé user des armes légales pour arrêter le bras de la mauvaise action, est en train de s’accomplir, à l’abri de palissades maintenant impuissantes à masquer l’injure, la mutilation – irréversible ? – d’un des plus beaux parcs de la capitale : le jardin des Serres d’Auteuil.  

Mon collègue, l’historien d’art François Loyer, vous a dit récemment pourquoi l’édification d’un stade de tennis prétendument semi-enterré à proximité immédiate du chef d’œuvre d’architecture métallique moderne de Jean-Camille Formigé était une hérésie. D’autres ont dénoncé l’atteinte à un patrimoine naturel irremplaçable. Je me placerai ici dans la perspective du futur de la ville. Pour le rayonnement de Paris, il fallait étendre le domaine des Internationaux de France de tennis, maintenir le tournoi de Roland Garros dans son site d’Auteuil, mais de façon durable et gagnante pour tous.

Dans la ville dense, il faut ajouter des fonctions, et n’en pas soustraire, créer du sol urbain et n’en pas détruire. En l’espèce, la solution alternative existait, qui n’a jamais été véritablement étudiée : recouvrir les infrastructures routières existantes (Périphérique, autoroute A 13) pour y construire les extensions nécessaires de la compétition. C’était gagner la bataille du sport, de l’attractivité, de l’environnement, de la ville. Ce que les instances suprêmes de l’Etat ont eu la sagesse de faire pour Notre-Dame des Landes n’a même pas été tenté pour Roland Garros.  

Je ne sais pas si la France aura la force un jour de faire pour les Serres d’Auteuil ce que des pays plus jeunes font parfois : reconnaître l’erreur, démolir, aménager différemment. Mais je sais que les mauvais coups doivent être dénoncés pour éviter leur reproduction ailleurs. Votre engagement, Madame, peut grandement y contribuer.  

Je vous prie de croire, Madame, à l’assurance de toute ma considération ».    

 

Tout en comptant sur votre propre mobilisation pour poursuivre cette campagne d’alerte, j’aimerais vous signaler le remarquable travail effectué par « LE CERCLE GUIMARD » en faveur d’un grand architecte contemporain de celui des Serres d’Auteuil, Jean-Camille FORMIGE.

Si Hector GUIMARD est le plus célèbre représentant français de l’Art nouveau, et encore connu pour ses entrées de métro en fonte, il mérite plus de notoriété. Les membres du CERCLE GUIMARD fondé en 2003, cercle de bénévoles particulièrement actifs, ont organisé à l’automne dernier à Paris une superbe exposition dans l’un des plus beaux bâtiments signés par Guimard, l’Hôtel Mezzara, rue La Fontaine, avec l’idée de le transformer de façon permanente en CENTRE GUIMARD ET ART NOUVEAU.

Leur idée étant de créer à Paris un musée permanent à l’instar de la Maison-Musée GAUDI à Barcelone, ou de la Maison HORTA à Bruxelles. La première étape consistant à faire admettre ce bâtiment comme « d’utilité publique », je vous encourage à vous rendre sur leur site pour devenir adhérent, ce qui les aidera beaucoup dans leur démarche :  

http://www.lecercleguimard.fr/fr/nos-actions/centre-guimard-hotel-mezzara

 

En vous remerciant de votre soutien si fidèle au patrimoine français, à commencer par celui du magnifique JARDIN BOTANIQUE DES SERRES D'AUTEUIL,  je vous adresse à toutes et tous mes sentiments les plus chaleureux,


Lise Bloch-Morhange, porte-parole du Comité de soutien des Serres d'Auteuil

LETTRE A BRIGITTE MACRON (suite)

2018-02-09 17:53:48

    BIEN CHERS AMIS DES SERRES D'AUTEUIL,

PALMARIUM_COMPRESSE_MESS_ELECTRONIQUE_A1.jpg

VOUS AYANT SUGGERE DANS MES DERNIERS COURIELS ( VOIR CI DESSOUS) D' ENVOYER UNE LETTRE A MADAME BRIGITTE MACRON AFIN DE L'ALERTER SUR LE DEVENIR DU JARDIN BOTANIQUE DES SERRES D'AUTEUIL, JE  SOUHAITE VOUS COMMUNIQUER LA LETTRE ENVOYEE PAR  FRANCOIS LOYER, GRAND PRIX DU  PATRIMOINE, ET l'UN DES MEMBRES DU COMITE DE SOUTIEN DES SERRES D AUTEUIL.

VOICI LA LETTRE:

 

"François LOYER

17 boulevard Saint-Martin 75003 Paris

Tél. 01.42.77.90.17

fr.loyer@gmail.com    

 

Madame Brigitte MACRON

Présidence de la République

55 faubourg Saint-Honoré 75008 PARIS  

 

Paris, le 8 février 2018    

 

 

Madame,      

 

Sachant votre intérêt pour le patrimoine artistique, je me permets de vous écrire aujourd’hui  – sans doute comme bien d’autres – à propos du Jardin fleuriste de la Porte d’Auteuil à Paris, un ensemble réalisé en 1895-1898 par l’architecte Jean-Camille Formigé (1845-1927) pour le compte de la Ville de Paris. Les serres d’Auteuil sont avec les viaducs de métro de Bir-Hakeim et d’Austerlitz ou le columbarium du Père-Lachaise, du même auteur, des œuvres d’une force de composition et d’inscription dans le paysage particulièrement remarquable. Renouvelant un programme dont l’origine est royale, le jardin botanique, Formigé lui a donné une ampleur exceptionnelle exprimée par l’imposant tapis vert et les serres métalliques d’un dessin recherché que cadrent des bâtiments en maçonnerie de meulière caverneuse. La monumentalité ainsi conférée à un programme dont la portée est d’abord scientifique mérite d’être soulignée. Elle fait de cet équipement non seulement un repère dans la périphérie de l’espace parisien, mais aussi le symbole de l’importance que le tournant du XXe siècle attachait aux grandes réalisations d’enseignement et de culture scientifique.  

On aurait pu penser que son inscription aux Monuments historiques était de nature à en préserver l’intégrité. D’autant que, lors de l’examen du dossier par la Corephae en 1998, il avait été bien précisé à la demande de l’inspecteur général Christian Prévost-Marcilhacy que la protection couvrirait l’ensemble de l’emprise du jardin et non pas seulement les bâtiments. Comme le précise l’arrêté d’inscription, cette dernière inclut « le sol du jardin dans ses limites actuelles (excluant à l'est la partie correspondant au jardin des Poètes) avec la grille d'honneur, le saut-de-loup de l'entrée principale, la terrasse et son escalier ». Il n’en est que plus surprenant qu’on ait osé défigurer une réalisation qui a fait date dans l’histoire des jardins. Elle témoigne de l’originalité des conceptions paysagères propres aux grands créateurs de la fin du XIXe siècle - tout à la fois imprégnés de l’histoire de l’art classique et profondément modernes par l’organisation spatiale non-conventionnelle de l’ensemble (elle bouscule subtilement les conventions de l’art académique).  

Face à la pression d’intérêts privés qui voyaient dans cet espace libre une opportunité d’expansion de leurs activités, la Ville de Paris a fait preuve de son indifférence à la préservation de l’héritage architecturel et paysage dont elle a la charge. Les services de l’Etat n’ont pas mieux pris conscience de l’intérêt exceptionnel du jardin et des serres : en s’abstenant d’évoquer l’affaire devant la commission des Monuments historiques qui en avait pourtant demandé l’évocation, ils ont failli à leurs responsabilités.  

Seule votre intervention est aujourd’hui susceptible de sauver cet ensemble quand il en est encore temps, en réparant l’erreur de jugement qui a consisté à ne pas en percevoir l’importance au plan historique et artistique, alors que les spécialistes l’avaient depuis longtemps identifiée.  

En vous remerciant de l’intérêt que vous porterez à cet appel, je vous prie d’agréer, Madame, l’assurance de mes hommages distingués.        

François LOYER

Directeur de recherche honoraire au CNRS

Grand Prix du Patrimoine"  

 

BIEN CHALEUREUSEMENT A TOUTES ET TOUS,

LISE BLOCH-MORHANGE, porte-parole du COMITE DE SOUTIEN DES SERRES D'AUTEUIL

 

 


Lise Bloch-Morhange, porte-parole du Comité de soutien des Serres d'Auteuil

ECRIVEZ A BRIGITTE MACRON (English version below)

2018-02-03 18:51:36

  PALMARIUM_DROIT_COMPRESSE_MESS._ELECTRONIQUR_1.jpgBIEN CHERS SIGNATAIRES DE LA PETITION SAUVONS LES SERRES D’AUTEUIL,    

 

Vous n'ignorez pas que le gouvernement a tranché le 17 janvier dernier dans le dossier de Notre-Dame-des-Landes (NDDL) en faveur du sauvetage de ce site. Or bien que se situant à une toute autre échelle, le dossier du Jardin botanique des Serres d’Auteuil n’est pas sans rappeler celui de NDDL à plusieurs titres.

Car le projet d’extension de la fédération française de tennis sur le Jardin botanique constituerait lui aussi une grave atteinte à l’environnement, d’autant plus inutile qu’il ne lui permettrait pas de répondre à ses besoins d’agrandissement. Et comme à NDDL, il existe un projet alternatif que nous les associations avons proposé depuis mars 2013.

Notre dernier appel auprès du tribunal administratif vient en audience la semaine prochaine, c’est pourquoi je vous demande, à ce moment crucial, de vous mobiliser aussi nombreux que possible en envoyant D’URGENCE une lettre à Brigitte Macron, qui non seulement semble sensible au courrier qui lui est adressé, mais a marqué de sa présence le dernier Salon du patrimoine parisien l’automne dernier.

Vous pouvez lui exprimer votre attachement à ce lieu exceptionnel en fonction de votre propre sensibilité à la botanique, aux espaces verts ou au patrimoine, en vous appuyant le cas échéant sur les arguments suivants :

** Votre exceptionnelle mobilisation n’a pas été prise en compte

** il faut préserver l’un des plus beaux jardins de Paris

** Paris est la capitale européenne la plus dense en habitants au mètre carré

** il s’agit d’un chef d’œuvre architectural et paysager signé par le grand architecte Formigé

** le jardin est inscrit monument historique depuis 1998, y compris la totalité de sa surface

** le jardin est classé au titre des sites depuis 1957, donc intégré au bois de Boulogne 

** l’avis du Conseil d’Etat d’octobre 2016 autorisant la fédération de tennis à construire un stade de tennis dans le jardin botanique constitue un précédent redoutable, en permettant désormais d’amputer et de bétonner TOUT SITE PROTEGE morceau par morceau

** la France a montré l’exemple avec la COP21, il faut mettre les paroles en actes

** les associations ont proposé depuis mars 2013 un projet alternatif d’extension de Roland-Garros sur l’autoroute A13, une solution suggérée par la fédération de tennis elle-même lors de la candidature de Paris aux JO 2012

** les collections des Serres d’Auteuil constituent un trésor botanique mondial

** le projet d’extension de Roland-Garros sur le jardin ne lui permettrait pas de se mettre au niveau des trois autres sites du Grand chelem (12,6 hectares contre 18-20 ha) et risquerait d’entrainer son élimination du tournoi

** une nouvelle extension de Roland-Garros serait nécessaire à brève échéance    

Il vous suffit d’envoyer une lettre à l’adresse suivante : 

Brigitte Macron

Présidence de la République

55, Faubourg Saint-Honoré 75008 Paris    

A VOUS DE JOUER ET DE VOUS EXPRIMER !!!!!!!!!!!!!!!! PLUS VOUS SEREZ NOMBREUX PLUS VOUS SEREZ ECOUTES !!!!!!!!!!!

Bien chaleureusement,

Lise Bloch-Morhange, porte-parole-fondatrice du Comité de soutien des Serres d'Auteuil    

 

(English version)

Dear signatories of the petition SAVE AUTEUIL BOTANICAL GARDEN,

As you probably know, after decades of numerous debates and fights, the French government decided on January 17th to expand Nantes airport, instead of building a new one 20 km North at Notre-Dame-des-Landes (NDDL), on an area occupied by opponents.

Although on another scale, our fight in favor of the Auteuil Botanical Garden (labeled Monument Historique for Ancient Monument ) is in some ways similar to the opponents to NDDL.  Just like them, we have been stressing over the last years that there are alternative solutions to expand Roland-Garros stadium, and as early as March 2013, we suggested an extension on Freeway 13, just North of the stadium.  A solution never really taken into account because of political pressures, especially from the Mayor of Paris, Anne Hidalgo, although the French tennis federation (FFT) itself had suggested that solution when Paris was competing for the 2012 Olympic games!

Just like NDDL opponents, we have been fighting in Court year after year, but unlike them we always refused violent action, remaining confident that our Justice and our Government will finally listen to the great mass of petitioners coming from all over France and abroad.  We tried in particular to warn them about the dangerous statement published by the Conseil d’Etat (the highest French Court) in October 2016, allowing the FFT to amputate the Botanical Garden, or any other ancient monument.

Our last appeal will come to Court next week, that’s why at such crucial moment, I am asking each of you to write URGENTLY to the wife of president Macron, Brigitte Macron, who is known for looking carefully at her mail and whose presence at the last Heritage Salon in Paris was quite noticed.

In the letter, you can tell her how surprised you are that your impressive mobilization has not been taken into account, and how worried you feel that one of the most beautiful gardens in Paris, an architectural and botanical masterpiece designed at the end of the XIXth century, is being destroyed bit by bit.

You may also tell her that you are appalled by this destruction knowing that there is a much suited alternative extension project which was suggested by the French tennis federation itself in 2012!

Your letter must be sent at the following address:

Brigitte Macron

Présidence de la République

55, Faubourg Saint-Honoré

75008 Paris France  

DON’T WAIST TIME !!!!!!!!!!!!! IT’S THE RIGHT MOMENT TO SHOW YOUR LOVE FOR THIS PRECIOUS GARDEN ! 

Friendly yours,

Lise Bloch-Morhange, speaker fot the AUTEUIL GREENHOUSES COMMITTEE 


Lise Bloch-Morhange, porte-parole du Comité de soutien des Serres d'Auteuil

ECRIVEZ A BRIGITTE MACRON

2018-01-25 19:07:15

     BIEN CHERS SIGNATAIRES DE LA PETITION SAUVONS LES SERRES D’AUTEUIL,

 

 PALMARIUM_COMPRESSE_MESS_ELECTRONIQUE_A.jpgVous n'ignorez pas que le gouvernement a tranché la semaine dernière dans le dossier de Notre-Dame-des-Landes (NDDL) en faveur du sauvetage de ce site. Or bien que se situant à une toute autre échelle, le dossier du Jardin botanique des Serres d’Auteuil n’est pas sans rappeler celui de NDDL à plusieurs titres.

Car le projet d’extension de la fédération française de tennis sur le Jardin botanique constituerait lui aussi une grave atteinte à l’environnement, d’autant plus inutile qu’il ne lui permettrait pas de répondre à ses besoins d’agrandissement. Et comme à NDDL, il existe un projet alternatif que nous les associations avons proposé depuis mars 2013.

C’est pourquoi je vous demande, à ce moment crucial, de vous mobiliser aussi nombreux que possible en envoyant une lettre à Brigitte Macron, qui non seulement semble sensible au courrier qui lui est adressé, mais a marqué de sa présence le dernier salon du patrimoine.

Vous pouvez lui exprimer votre attachement à ce lieu exceptionnel en fonction de votre propre sensibilité à la botanique, aux espaces verts ou au patrimoine, en vous appuyant le cas échéant sur les arguments suivants :

** votre exceptionnelle mobilisation n’a pas été prise en compte

** il faut préserver l’un des plus beaux jardins de Paris

** Paris est la capitale européenne la plus dense en habitants au mètre carré

** il s’agit d’un chef d’œuvre architectural et paysager signé par le grand architecte Formigé

** le jardin est inscrit monument historique depuis 1998, y compris la totalité de sa surface

** le jardin est classé au titre des sites depuis 1957, donc intégré au bois de Boulogne 

** l’avis du Conseil d’Etat d’octobre 2016 autorisant la fédération de tennis à construire un stade de tennis dans le jardin botanique constitue un précédent redoutable, en permettant désormais d’amputer et de bétonner TOUT SITE PROTEGE morceau par morceau

** la France a montré l’exemple avec la COP21, il faut mettre les paroles en actes

** les associations ont proposé depuis mars 2013 un projet alternatif d’extension de Roland-Garros sur l’autoroute A13, une solution suggérée par la fédération de tennis elle-même lors de la candidature de Paris aux JO 2012

** les collections des Serres d’Auteuil constituent un trésor botanique mondial

** le projet d’extension de Roland-Garros sur le jardin ne lui permettrait pas de se mettre au niveau des trois autres sites du Grand chelem (12,6 hectares contre 18-20 ha) et risquerait d’entrainer son élimination du tournoi

** une nouvelle extension de Roland-Garros serait nécessaire à brève échéance  

 

Il vous suffit d’envoyer une lettre à l’adresse suivante : 

Brigitte Macron

Présidence de la République

55 Faubourg Saint Honoré 75008 Paris  

 

A VOUS DE JOUER ET DE VOUS EXPRIMER !!!!!!!!!!!!!!!!

PLUS VOUS SEREZ NOMBREUX PLUS VOUS SEREZ ECOUTES !!!!!!!!!!!  

 

BIEN CHALEUREUSEMENT A TOUTES ET TOUS,          


Lise Bloch-Morhange, porte-parole du Comité de soutien des Serres d'Auteuil

QUE FAIT LE MINISTERE DE LA CULTURE ?

2017-11-30 19:17:40

    BIENS CHERS DEFENSEURS DES SERRES D’AUTEUIL,  

    20171130_144035_compressee.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(A gauche, le stade de tennis de 5000 places en construction près des grandes serres de Formigé à droite)

 

TOUT DABORD JE SUIS HEUREUSE DE VOUS INFORMER QUE NOUS AVONS OBTENU SATISFACTION QUANT AU DEPART DE CETTE GRANDE ROUE QUI DEFIGURAIT, PLACE DE LA CONCORDE, LA PLUS BELLE PERSPECTIVE DE PARIS.

CE DEPART A ETE ENTERINE LORS D’UN VOTE DU CONSEIL DE PARIS LE 22 NOVEMBRE DERNIER, A LA SUITE D’UN VŒU REPRENANT LES ARGUMENTS PATRIMONIAUX MIS EN AVANT PAR NOS AMIS DE « SITES ET MONUMENTS » (alias SPPEF). IL EST IMPORTANT DE SAVOIR QUE LA MAIRIE S’EST BRUSQUEMENT SOUCIEE DE DEFENDRE « la perspective visuelle historique qui relie l’Arc de Triomphe au Louvre », AINSI QUE DU « caractère patrimonial exceptionnel de la place de la Concorde [et] l’attachement de nombreux parisiens à sa préservation ».

ON NE PEUT QUE REVER EN VOYANT CETTE SUBITE CONVERSION A LA PRESERVATION DU PATRIMOINE PARISIEN, EN IMAGINANT QU’ ELLE PUISSE S’OPERER EGALEMENT, MEME TARDIVEMENT, EN FAVEUR DU JARDIN BOTANIQUE DES SERRES D’AUTEUIL.

A CE PROPOS, J’AI RECU LE 24 OCTOBRE DERNIER UNE REPONSE AU COURRIER QUE J’AVAIS ADRESSE A LA NOUVELLE MINISTRE DE LA CULTURE LE 26 JUILLET DERNIER. LA REPONSE EST SIGNEE DU CHEF DE CABINET , QUI ME CONFIRME « L’IMPLICATION DU MINSTERE DE LA CULTURE DANS LA SAUVEGARDE DU PATRIMOINE DES JARDINS », MAIS IGNORE LE POINT CRUCIAL DE MA LETTRE  : A SAVOIR LE GRAVE PRECEDENT CREE PAR L’AVIS DU CONSEIL D’ETAT DU 2 OCTOBRE 2016, SIGNIFIANT QU’AUCUN SITE INSCRIT MONUMENT HISTORIQUE N’EST DESORMAIS A L’ABRI, A CONDITION DE LE DECOUPER MORCEAU PAR MORCEAU.

ON SE SOUVIENT EN EFFET QUE LE CONSEIL D’ETAT A DONNE SON ACCORD A L’AMPUTATION ET BETONISATION DU JARDIN SOUS PRETEXTE QUE SEULE UNE PARTIE ETAIT CONCERNEE. RAPPELEZ-VOUS : IL A MEME OSE PRECISER QUE CE N’ETAIT PAS GRAND-CHOSE PAR RAPPORT A LA TOTALITE DU BOIS DE BOULOGNE !

IL Y AURAIT LA MATIERE A UN MINISTERE DE LA CULTURE POUR SE SAISIR DU DOSSIER, MAIS IL NE LE FAIT PAS DAVANTAGE QUE DANS LE CAS DE LA GRANDE ROUE !

JE VOUS ENGAGE DONC A MAINTENIR LA PRESSION AUSSI BIEN EN SIGNANT LA PETITION DE « SITES ET MONUMENTS » :

(https://www.change.org/p/madame-la-maire-de-paris-non-au-retour-de-la-grande-roue-place-de-la-concorde)

 

QUE DE PERSEVERER A FAIRE CIRCULER CELLE DES SERRES D’ AUTEUIL.     

 

AVEC MES SENTIMENTS CHALEUREUX A TOUTES ET TOUS,


Lise Bloch-Morhange, porte-parole du Comité de soutien des Serres d'Auteuil

MERCI POUR VOTRE SOUTIEN CONTRE LA GRANDE ROUE

2017-11-12 15:52:39

     BIEN CHERS DEFENSEURS DES SERRES D’AUTEUIL,  

Photo_lBM_20170411_1740291.jpg

 

 

 

connaissant votre attachement aux causes patrimoniales, je vous ai alerté dès le mois de juin dernier sur l’action initiée en justice par l’association amie « Sites et Monuments »(alias SPPEF), soutenue par SOS Paris, pour obtenir la disparition de la Grande roue de Marcel Campion place de la Concorde.

Effectivement, depuis quelque 23 ans, avec la complicité de la mairie de Paris, cette installation obstrue l’une des plus belles perspectives urbaines mondiales, et ne cesse de prolonger sa période d’occupation comme d’étaler sur le trottoir des boutiques de bazar au mépris des autorisations (voir mes courriels ci-dessous).

Il faut savoir qu’à la suite notamment des articles du « Canard Enchainé », Marcel Campion a été mis en examen cette année pour abus de biens sociaux et recel de favoritisme. Mais le 21 octobre dernier, un référé de « Sites et Monuments » a été rejeté par le tribunal administratif, renvoyant à plus tard le jugement au fond de l’affaire, une procédure que nous connaissons bien dans la cadre de la défense du Jardin botanique des Serres d’Auteuil.

Or vendredi dernier, coup de théâtre : on apprend la mise en examen de la Ville de Paris pour favoritisme dans l’attribution de la Grande roue. Ce qui nous vaut un commentaire fort ironique du remarquable site culturel « La Tribune de l’Art », face à la soudaine conversion de madame Hidalgo au patrimoine, alors qu’elle n’a cessé, année après année, de laisser amputer et bétonner le chef d’œuvre architectural et paysager de Formigé :

http://www.latribunedelart.com/anne-hidalgo-rejoint-notre-combat-contre-la-grande-roue-de-paris

Je vous engage donc à poursuivre votre soutien à « Sites et Monuments », présidée par notre ami Alexandre Gady, en apportant votre signature à leur pétition :

https://www.change.org/p/madame-la-maire-de-paris-non-au-retour-de-la-grande-roue-place-de-la-concorde

 

… et bien entendu, n’hésitez pas à continuer à faire circuler notre pétition, dans l’attente du jugement au fond sur l’arrêt des travaux de la FFT au jardin botanique, audience que le tribunal administratif n’est visiblement guère pressé de programmer, alors que les travaux se poursuivent sans relâche.

Bien chaleureusement à toutes et tous,  


Lise Bloch-Morhange, porte-parole du Comité de soutien des Serres d'Auteuil

SOUTENONS LE CERCLE GUIMARD ********SUPPORT THE GUIMARD CIRCLE

2017-10-04 11:12:17

     BIEN CHERS  DEFENSEURS  DES SERRES D'AUTEUIL,

     (ENGLISH VERSION BELOW)

 

Nous sommes toujours en attente de la date d’audience de notre appel devant le Tribunal administratif afin de tenter d’annuler le permis de construire de la Fédération de tennis dans le Jardin botanique des Serres d’Auteuil. Visiblement, cette date se fait attendre.

Naturellement, pendant ce temps, la fédération poursuit ses travaux à marche forcée, d’autant plus que la maire de Paris avait prétendu que le stade de 5 000 places dans les Serres d’Auteuil serait nécessaire à la tenue des JO en 2024 ! Comme on le voit, madame Hidalgo ne recule devant rien! Par ailleurs la Ville persiste à ignorer votre mobilisation ainsi que la solution alternative d’extension de Roland-Garros sur l’autoroute A13, proposée par les associations depuis 2013.

Tout cela ne doit pas nous empêcher de nous intéresser à d’autres causes patrimoniales et environnementales, comme je l’ai fait précédemment en vous alertant sur la pétition demandant le départ, place de la Concorde, de cette grande roue qui bouche l’une des plus belles perspectives urbaines mondiales :

https://www.change.org/p/madame-la-maire-de-paris-non-au-retour-de-la-grande-roue-place-de-la-concorde

 

J’aimerais également vous informer d’un passionnant projet de centre Art nouveau parisien à l’initiative du Cercle Guimard, défendant l’œuvre du plus grand représentant français de ce mouvement artistique. Tout est expliqué dans l’article que je viens de rédiger pour la revue culturelle Les Soirées de Paris indiqué ci-dessous.

Et sur le plan des coïncidences, il faut savoir qu’au moment même où Jean-Camille Formigé dessinait et faisait réaliser « Le Fleuriste d’Auteuil » en 1898, Hector Guimard dessinait et inaugurait le Castel Béranger rue La Fontaine. Passage de témoin artistique, donc.

Voici l'article en question et sa référence:  

http://www.lessoireesdeparis.com/2017/09/27/hector-guimard-grand-precurseur-du-design-a-lhotel-mezzara/

 

Merci à toutes et tous de rester mobilisés et de continuer à faire circuler la pétition pour défendre les Serres d'Auteuil,

bien chaleureusement,

Lise Bloch-Morhange

 

Dear lovers of the Auteuil Greenhouses,  

We are still waiting to hear from the Parisian Administrative Court regarding our appeal to cancel the French Federation of Tennis building permit in the Serres d’Auteuil. Obviously, the Court is not in a hurry to grant us a pleading date…

Meanwhile the Tennis federation keeps building its 5000 seat stadium that the Mayor of Paris said was needed for the 2024 Olympic Games! Of course this is not true, but Mrs Hidalgo is familiar with this kind of assertions far from being accurate, just like she keeps ignoring your mobilization as well as our alternative Roland-Garros extension project on Freeway 13.

But this must not stop us for being involved with other great causes like the one I already mentioned to you, encouraging you to sign the petition promoted by our friends from SPPEF (Sites et Monuments) asking the Mayor of Paris, as well as the Minister of Culture, to prevent the return of the GRANDE ROUE (Big Wheel) on Concord square (place de la Concorde).

This GRANDE ROUE is ruining the most beautiful Parisian perspective, famous in the entire world.  It doesn’t only ruin the view stretching from the Tuileries Garden to the Arch of Triumph then the Arch of Défense, but it also disfigures part of the most beautiful square in Paris with various little shops selling trivia which should not be found there:

https://www.change.org/p/madame-la-maire-de-paris-non-au-retour-de-la-grande-roue-place-de-la-concorde

 

I also want to tell you about the GUIMARD CIRCLE (CERCLE GUIMARD), involved in a fascinating project: they want to create a Parisian Art Nouveau Center devoted to Hector Guimard, the one who designed the famous Parisian metro entrance “décors” at the beginning of the XXth century. 

And they want to set this international center for Art nouveau studies and exhibitions in the HOTEL MEZZARA, a wonderful private home built by Guimard in the heart of the sixteen arrondissement. Here is an article I just wrote for “Les Soirées de Paris” on this subject, where I encourage Art nouveau lovers to become members of LE CERCLE GUIMARD:

http://www.lessoireesdeparis.com/2017/09/27/hector-guimard-grand-precurseur-du-design-a-lhotel-mezzara/

 

Thank you for your mobilization and for keeping  alive the SERRES D'AUTEUIL petition,

warm regards,

Lise BM

 

 

         

 


Lise Bloch-Morhange, porte-parole du Comité de soutien des Serres d'Auteuil



Partager cette pétition

Aidez cette pétition à récolter plus de signatures.

Facebook